*
mes copines ne mangent des aspics que par temps estival

*

dimanche : la blonde me répugne (me terrifie) et le poupon ne me concerne pas (me désole)

*

Le monde peut tout à fait tourner sans moi (et, de la même façon, moi sans lui)

*

 "Gloire à qui, n'ayant pas d'idéal sacro-saint,
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"
(Don Juan, Georges Brassens)

*
(convoitise)
Le 11 mai paraîtront, dans La Pléiade, les deux tomes des Oeuvres  de Georges Perec
L'"album" de l'année (offert pour l'achat de trois volumes) lui sera également consacré...

*

 Ce qui est inévitable, on ne peut pas l'éviter,
mais ce qui est inéluctable, on ne peut pas le lucter ?

*
Dans le dernier bulletin municipal n°64 sont évoquées Mr et Mme Damour,
qui habitent rue de la Vierge
(et qui ont une fille, mais dont le nom ne produit aucun jeu de mot)

*

La nouvelle "Correspondance new-yorkaise" de Raymond Depardon dans Libé
me semble beaucoup moins intéressante que la précédente (en 81)

*

samedi 6 mai, 15h28 :
vaut-ce vraiment la peine que je me douche et que je m'habille ?

*

avec un ciel si bas etc.
(comme le chante Brel)

*

les moules chiliennes sont d'une taille exceptionnelle
(à tel point que ça lève presque le coeur)

*

en sortant du bureau de vote, j'ai découvert que la date
tamponnée dans la case du scrutin du jour était le 7 mai 2026

*